Le pèlerinage des poètes 


Acier - h : 2.20 m

Parc du marais de Salouel

Les pèlerins soulèvent la problématique à l'échelle de l’individu mais plus largement à celle de nos sociétés.

Le  poète est le médiateur entre les gens et le monde où ils vivent. Cherchant un juste équilibre de cohésion de réflexion et de liberté. Amener la réflexion, provoquer l'émotion, se débarrasser de toute contrainte et convention sociale et faire à notre tour un pèlerinage aux sources de l'essentiel.


Inauguration de la sculpture avec Jean-René Hémart,  maire de Salouel, le conseil municipal et 

 

Olivier Jardé conseiller général de la Somme le 22 septembre 2013.



 FRESQUE


   

 

  " Liberté "

 

Peinture - Tuilage

 

Inaugurée le 22 septembre 2012

par Jean-René Hémart, Maire de Salouel

et le Conseil Municipal

Avec le concours du Conseil Régional


Paul Eluard est l'auteur du recueil "poésie et vérité". Cet ouvrage se compose de texte de lutte d'où est issu "Liberté" publié en 1942.

Diffusé par avion au dessus du maquis par la Royale Air Force afin de transmettre un message d'espoir et de liberté aux résistants.

Le texte est d'un structure régulière. Il se compose de 21 strophes composées chacune de quatre vers. Ces vers sont libérés et ne présentent pas une longueur identique. Néanmoins, beaucoup de ces quatrains sont composés de trois heptasyllabes et d'une tétrasyllabe.

Le rythme du poème est étroitement lié aux anaphores et aux répétitions que l'on retrouve tout au long du texte. On note également une unité sonore qui respecte, tout comme en musique, la tradition orale. A cette époque, Eluard mène une action artistique engagée. Il appelle à la révolte, à la liberté.

Dans le poème, il y parvient grâce à une anaphore située à la fin de chaque quatrains: "j'écris ton nom" pour terminer sur le mot "Liberté".

Eluard est un des fondateur de l'art engagé dans résistance française avec André Breton, Louis Aragon, Philippe Soupault. Ils fondent une revue littéraire qui s'inscrit dans la mouvance Dada puis décident de créer leur propre mouvement "le surréalisme" auxquels se joignent des artistes tels que Giorgio de Cherico, Max Ernst, Man Ray, Joan Miro, Réné Magritte, Salvator Dali ou encore Victor Braumer.


Il y a dans "Liberté" une biographie d'idées, de combat qui dévoilent des plaisirs, des douleurs, des résistances, des moments d'espoir, des conquêtes mais aussi des angoisses parce que la démarche est accompagnée de la souffrance des autres.

Je peins ma rencontre avec le texte pour parler de silence, de révolte, de désirs et d'évoquer ma propre préoccupation de la liberté dans le monde. Cette peinture reflète mes certitudes, et les valeurs qui sont les miennes mais également mes inquiétudes du monde contemporain dans lequel je vis.

Composée de 726 tavillons, cette peinture tuilage est de 11 mètres 60 de long sur une hauteur d'un mètre.

Conçue comme un cahier de 726 pages où sont disposées les lignes de couleur, cette œuvre est une aventure. Elle installe dans son parcours, les registres graphiques, les jeux de couleur dans un mélange de figuration et de nom figuration.

La représentation n'en est pas moins thématisée. Les relations croisées montrant l'urgence d'un génocide moral et humanitaire.

A partir de ces observations, il est possible de lire l'image qui célèbre dans sa structure, dans ses dessins, ses lignes de force et ses couleurs le passage d'un art à un autre. De plus, la musicalité du texte évoqué par les mots colorés précise une palette descriptive.

Cette œuvre est une réflexion sur moi même, elle est la continuité d'une collection de vingt tableaux illustrant le "Massacre des innocents" peint en 2005 et qui évoque la dramatique histoire de la déportation et de l'extermination.

Très sensible à la réalité des mots, la poésie de Paul Eluard, nous montre qu'elle n'est pas seulement un concept mais aussi, une musique, un graphisme sonore et une couleur de vie. Hymne de l'espoir dans cette France occupée "Liberté colore l'association pluridisciplinaire de sentiments, de combats et de résistance à toute dictatures.